Le comportement de ma soeur envers son fils n’est pas acceptable. Elle est surprotectrice envers lui et il finit par se faire gronder à chaque fois. Comment puis-je arrêter ça?

Merci pour A2A..J’ai le sentiment de pouvoir donner quelques idées ici.

Quand j’étais au collège, je suis resté avec mon frère aîné. J’ai eu une jolie fille que nous aimions tous. Parfois, elle devenait têtue à propos de quelque chose et ensuite ses parents le réprimandaient, parfois une légère gifle quand elle ne pouvait pas écouter du tout (oui, les enfants se comportent de la sorte). Il y aurait beaucoup de larmes et ce n’était pas une bonne scène.

Je me suis senti mal et inquiet qu’ils ne gèrent pas bien. Mais ensuite, j’ai cherché des signes si la fille était en détresse de quelque façon que ce soit … mais j’ai découvert qu’elle ne l’était pas. Donc, je n’ai pas ressenti le besoin d’intervenir.

Plus tard, je suis devenue mère et j’ai fait face à une situation similaire. Mon fils était un enfant très bien élevé, mais parfois il se comportait aussi très têtu. Maintenant, certaines choses que nous ne pouvons pas laisser nos enfants faire et nous devons faire quelque chose à ce sujet. Moi aussi, je devais admonester mon enfant et même lever la main sur lui si la situation devenait incontrôlable. Ensuite, je me suis rappelé de ma nièce et je me suis demandé si je faisais bien ou pas. Il m’est arrivé de rendre visite à mon frère avec ma famille. J’ai observé leurs liens mutuels et me suis rendu compte que ma nièce entretenait de très bonnes relations avec les parents et s’était révélée être un enfant très bien élevé.

Mon propre lien avec mon fils est excellent, malgré mes tentatives occasionnelles de le discipliner, qui sont absolument essentielles à mes yeux. Je me suis assuré que sa vie en général était belle pour lui et il trouve le soutien et le confort ultimes en moi chaque fois qu’il en a besoin.

Donc, ce que je vous conseillerais, c’est de rechercher tout signe de détresse chez l’enfant, s’il est globalement heureux avec la vie et cherche le réconfort des parents ou veut être laissé seul. Une légère réprimande survient dans la plupart des ménages de la classe moyenne et n’est une source de préoccupation que lorsque l’enfant commence à manifester des signes visibles de détresse et cesse de s’adresser aux parents pour obtenir soutien / réconfort.

Puis-je demander quel est l’âge de son fils? Parce que s’il a moins de 5 ans et qu’elle est surprotecteur, alors c’est un problème. Habituellement, les parents sont surprotecteurs, mais pas dans la mesure où ils ne laisseront personne toucher leurs pupilles.

Comme l’a dit Rajiv Rathan, je voudrais également transmettre le même message. Parlez-en. Dites-lui ce que vous ressentez à propos de son comportement et demandez-lui pourquoi elle se comporte de la sorte. Si cela est résolu, alors pas de problème. Mais si vous n’obtenez pas de réponse raisonnable de sa part, consultez un psychiatre. Je ne me moque pas. Même de petits problèmes et de tels problèmes peuvent prendre une forme énorme et dangereuse.

Bonne chance.

Il est difficile de changer le comportement d’un adulte.

Et facile de modeler le comportement d’un enfant en bas âge ou d’un garçon adolescent.

Parfois, nous, les adultes, dépassons les limites de l’éthique du comportement en connaissance de cause ou sans le savoir.

Pour cela, l’institution de la famille joue un rôle vital.

Asseyez-vous et discutez avec votre sœur. Donnez-lui des exemples ou des mises en garde quant à la manière dont son comportement pourrait influer sur l’avenir de l’enfant aussi bien que sur celui de présent.

Discutez, débattez et attendez-vous à ce qu’elle s’améliore lentement. Nous les adultes sommes très mauvais pour changer nos habitudes, mais pour celui que nous aimons, nous avons tendance à tout changer.

J’espère que vous embrassez votre neveu avec des tonnes d’amour.

Lui parler. Il existe un dicton tamil «Pesuna theeratha prechana ethuvume illa» qui se traduit par «Chaque problème peut être résolu en se parlant». Dites-lui que si elle protège trop, il ne pourra jamais survivre dans ce monde. Il a besoin de savoir ce qui se passe autour de lui. Le protéger simplement le rendra plus vulnérable quand il commencera à vivre seul. Il n’apprendra jamais rien par lui-même. Et à propos de son fils, il peut s’opposer à elle de différentes manières, exprimer son inquiétude et commencer à essayer d’apprendre par lui-même. Si elle continue la même chose, il ne sera jamais heureux et le regrettera plus tard, gâchant sa vie.

Bonne chance.

More Interesting

J'aime ma copine dans le vrai sens du terme, mais à côté d'elle, j'ai un profond sentiment d'amour pour un gars. Il est aussi mon bon ami. Devrais-je effacer sa présence dans ma vie? Y a-t-il quelqu'un qui a ressenti la même crise?

Je veux vaincre cette personne, mais chaque fois que je la vois, je tombe amoureuse d'elle. Cela peut-il être considéré comme une montagne russe émotionnelle?

Mon amour est tombé dans l'incertitude. Comment puis-je le récupérer?

Je suis amoureux d'une fille; nous aimons chaque moment passé ensemble. Mais elle a des antécédents médicaux et attrape souvent le rhume et se fatigue / une fois par mois (une fois par mois). Comment puis-je m'en remettre?

J'aime une fille mais elle ne m'aime pas et elle a 17 ans. J'ai 15 ans. Que dois-je faire?

J'ai un ami souffrant d'anxiété et de dépression. Elle prend des médicaments, mais a encore des jours de congé. Comment puis-je l'aider au mieux et lui permettre de se sentir aimée?

J'ai proposé à une fille qui me plaisait, mais elle m'a dit qu'elle voulait juste être amie (il y a 3 mois). Maintenant, elle m'a souhaité une bonne Saint-Valentin. Comment dois-je répondre?

Je suis amoureux de mon professeur. Elle a juste 5 ans de plus que moi. Je veux lui parler de mes sentiments. Que devrais-je faire?

Je sais que mon petit ami ne me convient pas, mais je ne peux pas en finir, car j'ai peur de ne pas être aimé. Comment puis-je surmonter cela?

J'ai une petite amie. Nous nous aimons tous les deux beaucoup. Nous avons passé presque un an ensemble à l'université. Maintenant, j'ai fini l'université et elle a encore trois ans pour rester à l'université. Elle se sent si mal sans moi. Que dois-je faire pour la mettre à l'aise, car je ne supporte pas sa tristesse?

J'ai presque 25 ans, je suis une femme et je suis instruite dans la plupart des matières. Je me sens prêt à "faire ce que j'aime / aimer" mais je ne sais pas encore ce que c'est. Je ne sais pas comment s'y prendre pour trouver ce que c'est. Où devrais-je commencer?

Si j'ai déjà de la nourriture, un abri et une famille aimante, pourquoi suis-je toujours si mécontent de la vie?

Pourquoi est-ce que je me sens indigne d'amour et que je ne suis pas assez quand quelqu'un me trompe?

Je me prépare bientôt pour mon premier rendez-vous officiel et j'aime beaucoup cette fille, alors je ne veux pas gâcher. Quels sont quelques conseils utiles?